Frida Kahlo et Diego Rivera Paris 2013 : "L'art en fusion"


Frida Kahlo et Diego Rivera Paris 2013 : si vous séjournez à l' Hotel de la Herse d'Or pour les fêtes de fin d'année, l'occasion est belle d'aller voir l'exposition "Frida Kahlo et Diego Rivera: l'art en fusion" qui se tient au musée de l'Orangerie jusqu'au 13 janvier 2014. Pour la première fois, les œuvres de ce couple d'artistes sont mises en regard, afin que le spectateur puisse saisir leurs accords parfaits et leurs désaccords majeurs.

Frida Kahlo et Diego Rivera Paris 2013 : l'un et l'autre

En collaboration avec le musée Dolorès Olmedo de Mexico, le musée de l'Orangerie a choisi d'exposer ensemble les œuvres de Frida Kahlo et de Diego Rivera. Le titre, "L'art en fusion", en dit déjà long et annonce la couleur. Car "fusion" doit être pris ici dans tous les sens du terme : la fusion évoque les rapports passionnés et douloureux de ce couple qui se sépara pour mieux se retrouver, leur flamme révolutionnaire, l'intensité de leur chromatisme, leur attachement charnel à leur terre du Mexique. L'exposition montre comment ces œuvres faussement jumelles mais complémentaires abordent les mêmes thèmes fondateurs, en puisant leur inspiration dans l'histoire pré-hispanique du Mexique et dans la révolution au présent.

L'un et l'autre prendront comme sujets de prédilection des ouvriers, des paysans, des enfants, dans des fresques ou dans des portraits qui tentent de saisir l'âme profonde d'un peuple. Pour ses peintures murales, Rivera ira jusqu'à utiliser les pigments traditionnels de l'époque pré-hispanique, Frida Kahlo, attachée à ses racines précolombiennes, arborera des costumes traditionnels. Chacun à leur manière, ils peignent les indigènes : scènes rurales ou ouvrières, portraits d'enfants et de femmes tout en rondeurs pour Diego, somptueux portraits d'apparat pour Frida, où abondent les fleurs et les parures venues des Aztèques.

L'un dans l'autre

S'ils peignent en miroir un peuple mexicain dans lequel ils retrouvent leur âme et leurs origines, ils ont aussi donné de nombreux autoportraits. Diego Rivera restera attaché à une précision ingriste pour se peindre sans complaisance, soumis aux ravages du temps, Frida adoptera une manière hiératique qui fait d'elle une icône dont la mode s'emparera. L'autoportrait est aussi un moyen de dire son amour à l'autre ou de lui crier sa souffrance, de manière directe ou détournée.

On connaît l'impressionnant portrait de Frida en suppliciée, corsetée jusqu'au cou, ou celui, christique, "au collier d'épines". L'un et l'autre donneront de nombreuses images de leur couple ("Diego et Frida 1929-1944", "Frieda et Diego Rivera"). De toutes ces images, la plus emblématique, la plus fusionnelle est-elle sans doute celle du tableau "Diego dans mes pensées", où, de manière naïve mais forte, l'image de Diego s'imprime sur le front de Frida. La peinture les montre ainsi tels qu'ils auraient aimé être : l'un dans l'autre.

Découvrez l'exposition Frida Kahlo et Diego Rivera Paris 2013 lors d'un séjour à l'Hotel de la Herse d'Or.

Si vous séjournez à l' Hôtel de la Herse d'Or, charmant petit hôtel situé rue Saint-Antoine en plein cœur du Marais, il vous sera facile de vous rendre en bus ou en métro à l'Orangerie pour aller admirer ce fascinant face-à-face.

 

~oOo~

 

Crédits photographie : Office du tourisme de Paris - Photographe Marc Bertrand


Hôtel de la Herse d’Or Paris,
Hôtel bon marché au cœur du Marais et proche de la place des Vosges

Réservez

Catégories

Plus d'informations
+33 (0) 1 48 87 84 09
Réservez votre séjour au Meilleur Tarif Garanti
Télécharger dans l'App Store